Comment choisir entre la stratégie de l’association et celle du rachat de crédit pour réduire son endettement ?

74

L’homme ne peut jamais arriver à se débrouiller seul pour réussir dans la vie. Il faut nécessairement qu’il soit soutenu par une ou plusieurs personnes. Ce soutien ne veut pas dire au premier plan qu’on lui fera tout gratuitement. Il comprend aussi le fait de lui prêter de l’argent pour lui permettre de vite réaliser ses projets. Ce prêt doit nécessairement être remboursé en retour. Mais suivant quelle formule ? Est-ce par stratégie de l’association ou par stratégie de rachat du crédit ? Découvrez la réponse dans cet article.

En quoi consiste les deux stratégies

Vous comprendrez dans cet article qu’il y a deux possibilités de rendre vos dettes. Il s’agit bien de la stratégie de l’association et de la stratégie de rachat. Les deux sont des méthodes pour réduire un endettement ou au mieux, le régler définitivement. Mais en quoi consistent-t-elles ?

A lire en complément : A quoi sert un avocat d'entreprise ?

Stratégie de l’association

La stratégie de l’association est l’un des plus grands moyens qu’empruntent les gens pour solder ou réduire leur dette. Sur le plan international, le taux d’adhésion est à la hausse. C’est pour dire que c’est une option universelle qui est rassurante et digne de confiance. Elle consiste principalement à se mettre en contact avec des associations spécialisées dans l’aide aux débiteurs. On compte par exemple les chambres régionales du surendettement ou CRESUS, les débiteurs anonymes ou DE et d’autres associations locales comme Cyprès. Ces associations visent principalement l’accompagnement de ces personnes dans la situation qu’elles traversent.

Stratégie de rachat de crédit

Dans ce cas, on parle aussi de regroupement de crédit. C’est la deuxième méthode pour régler les dettes. Elle consiste principalement à faire une somme de toutes les dettes encaissées. Cela permet de bénéficier d’un allègement du remboursement mensuel. Elle permet aussi de n’avoir qu’un seul paiement mensuel à faire au niveau d’une seule banque. Son but est de rassembler tous les types de dettes en une seule. Ainsi le débiteur est moins éparpillé et plus concentré psychologiquement vis-à-vis de la dette unique à rembourser. La stratégie de rachat de crédit conduit certes à une grosse somme, mais elle limite aussi les dettes. Rien qu’à considérer son dû, l’intéressé aura conscience de ne plus en avoir.

A découvrir également : Pourquoi investir sa trésorerie en crypto ?

Conditions de choix

La lumière est bien faite sur ces différentes stratégies de réduction de dette. Ce qui reste à faire est de bien comprendre les différentes exigences de ces deux stratégies. Cela permet facilement de faire le bon choix. Toujours est-il que la meilleure stratégie reste la première. C’est la stratégie par association qui est la plus recommandée parce qu’elle permet de bénéficier d’un accompagnement sérieux. Cet accompagnement aide à mieux comprendre les risques des dettes. Il permet aussi d’avoir les méthodes pour vite rembourser ou réduire tout au moins une dette.

Il est vrai que les associations sont rares, mais elles existent en grand nombre et il faut chercher. Ce n’est qu’en cas de désespoir qu’on peut recourir à la stratégie de rachat de crédit. Elle aussi n’est pas mauvaise en soi. Ce qu’il faut faire pour aller au bout est de ne plus chercher à contracter des dettes. Elles ne feront que grossir les dus. Payez soigneusement et fréquemment vos sous auprès des banques comme cela se doit.

Exigence de deux stratégies

Pendant que vous optez pour l’’une de ses deux stratégies, il faut être conscient de leurs exigences. D’abord, il faut que soyez cultivé. Cette culture vous sera avantageuse dans le sens où vous comprendrez vite, beaucoup de choses. En plus de la culture, il faut que vous soyez déterminé. Une détermination qui doit être mue par votre volonté catégorique de rembourser totalement la dette. Nombreux sont ceux qui désespèrent de la vie quand ils se voient avoir plusieurs dettes à leur charge. Ils pensent qu’ils ne peuvent jamais arriver à tout rembourser et se souhaitent la mort. Il faut toujours rester optimiste quand on a la possibilité d’opter pour ces deux stratégies. Certains n’en sont pas au courant, mais arrivent à sortir de grosses dettes. La seule chose à faire, c’est de travailler dur et compter avant tout sur soi-même.