Se lancer dans le notariat : quelle formation suivre ?

14

Rédiger des actes légaux, les officialiser ou les suivre a toujours été votre rêve ? Vous êtes fait pour être notaire. Pour devenir un bon professionnel, la formation est importante. On vous propose ici les bonnes formations pour devenir un professionnel accompli.

Avoir un BTS en notariat

La formation de base pour finir dans le notariat implique de la disponibilité. Il faut pouvoir se libérer pour deux ans, afin d’obtenir le BTS en notariat. Cela permet de faire son entrée dans le secteur et de suivre le reste des formations selon ses objectifs. On ne peut avoir ce diplôme que si l’on suit rigoureusement la formation alternée avec un stage en entreprise durant 24 mois. Cela permet d’acquérir assez de connaissances pour devenir assistant notarial. A ce poste, l’on pourra en apprendre plus sur le métier et évaluer ses chances de progression. Pour en savoir plus, la plateforme de l’ESUP est disponible.

A lire aussi : Comment devenir fleuriste ?

Obtenir la licence notariale

La licence notariale est encore meilleure que le BTS. Avec ce diplôme, on est mieux informé sur le fonctionnement du domaine en général. L’office de stage vous permet de travailler avec une certaine liberté. Il vaut mieux opter pour la formation à distance. Cela vous donnera plus de temps pour travailler en entreprise.

Par ailleurs, la formation en licence notariale n’est qu’une alternative au BTS en notariat. Avec cela, l’on arrive à réduire le temps de formation. Ainsi, de deux ans, l’on passe à un an avec des cours en ligne renforcés.

A lire aussi : Entreprise : pourquoi sponsoriser un évènement ?

Choisir le parcours universitaire

Pour vous lancer dans le notariat et finir notaire, vous pouvez aussi choisir un parcours universitaire. Cela permet d’acquérir toutes les bases théoriques. L’étudiant a alors l’obligation de décrocher un master en droit notarial. Avec ce diplôme, il va poursuivre son cycle pour obtenir le diplôme supérieur de notariat. Cela lui ouvrira les portes d’un office notarial. Il y travaillera en tant que stagiaire durant un certain nombre d’années. Dès qu’il aura fini la formation, il sera libre de s’insérer dans l’entreprise d’accueil, d’en devenir un associé à part entière ou de créer son propre office notarial.

Suivre la voie professionnelle

La voie professionnelle demeure la meilleure option pour être un professionnel aguerri. Elle préconise une formation universitaire jusqu’au master et une suite en entreprise. Par ce moyen, l’on réussit à s’insérer dans le milieu et à en connaître les difficultés. Ici, il ne s’agit pas de faire un stage, mais de travailler en tant que professionnel dans un office notarial après son master. Dès que l’on franchit le dernier palier, on se retrouve avec un diplôme de notaire. En outre, les secrets du milieu sont enregistrés. On peut alors réinvestir ses acquis dans sa propre structure ou en collaboration avec un autre notaire.

Avec les différentes formations présentées, le choix dépendra entièrement des ambitions de l’étudiant et du temps disponible. S’il veut devenir notaire au fil du temps, il vaut mieux qu’il s’y prépare dès la base en obtenant au moins un master en droit.