Qui peut bénéficier d’une formation par Pôle emploi ?

1331
Pôle emploi

L’aide à la formation pour les chercheurs d’emploi est généralement obtenue auprès de Pôle emploi. Elle peut être accordée sous deux formes. Il s’agit de l’aide financière qui est communément appelée formation ARE et du support de formation. Il existe des aides à la formation qui peuvent même s’accumuler. Découvrez à travers cet article, ceux qui sont aptes à bénéficier d’une formation initiée par Pôle emploi.

Financement d’une formation : quels frais sont pris en compte ?

De façon systématique, une formation comprend des frais pédagogiques. Et c’est l’organisme qui se charge de les facturer. Ces frais sont liés aux actions d’évaluation, d’accompagnement et de formation.

A lire également : L'essentiel de la formation continue pour rester compétitif sur le marché du travail

Les frais non pédagogiques quant à eux, concernent tous les autres dépenses annexes liées à la formation. Il s’agit entre autres des frais relatifs à la garde d’enfants, aux repas, à l’hébergement ou au transport.

Aides à la formation : qui peut en bénéficier ?

Inscrits sur Pôle emploi, tous les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier d’une aide financière à la formation. Cependant, ceci dépend de la situation du demandeur ainsi que de la formation qu’il vise.

A lire aussi : Découverte de Moodle Bordeaux : fonctionnalités et avantages pour l'e-learning

AREF (Retour à l’Emploi Formation)

Cette formation concerne les demandeurs d’emploi rémunérés par Pôle emploi. Ceci, au titre d’allocations chômage. Ce qui leur permet de conserver durant toute la formation, leurs droits d’AER.

RFPE (Rémunération pour Formation Professionnelle)

Pôle emploi

Cette rémunération concerne les demandeurs d’emploi qui n’ont pas été rémunérés via les allocations chômage. Par ailleurs, cette compensation leur permet de suivre une formation approuvée par Pôle emploi. Cette aide peut atteindre jusqu’à 652,02 € et dépend de la durée de la formation.

RFF (Rémunération de Fin de Formation)

Cette aide s’adresse aux demandeurs d’emploi qui sont à la fin de leurs droits à l’ASP (Allocation de Sécurité Professionnelle) ou à l’AER au cours d’une formation. Versée sur un délai de 3 ans, cette aide est prélevée jusqu’à la fin des cours, sur les allocations de chômage. Son montant mensuel ne peut pas dépasser 652,02 €.

L’aide à la mobilité

Les demandeurs d’emploi s’inscrivant à un concours public ou retournant à la formation peuvent faire une demande d’aide à la mobilité, qu’ils soient rémunérés ou non. Cette aide concerne non seulement l’aide à la formation, mais également celle à la recherche d’emploi.

Elle permet de couvrir par ailleurs les repas, et même l’hébergement. Les plafonds des ressources, les délais ou les conditions doivent être respectés. Au total, l’aide individuelle et annuelle peut atteindre au maximum 5 000 euros.

RPPA et PE : l’amélioration des compétences par la division de l’emploi

Vous pouvez jouir d’une mise à jour de compétences si les termes « Préparation facultative à l’emploi » ou « Action de formation préalable au recrutement » figurent sur une offre d’emploi.

L’objectif de cette formation serait de former le candidat pour qu’il puisse répondre aux divers besoins du poste. La société qui recrute ou un organisme externe se charge d’effectuer la mise à jour. Au cours de la période de formation, une compensation sera donnée.

FIA : Assistance à la formation individuelle

Cette assistance peut être appliquée si les diverses aides à la formation ne vous ont pas été accordées. Grâce à celle-ci, vous recevrez des frais d’éducation. La FIA est octroyée si la formation représente un moyen décisif pour vous, de retourner sur le marché de l’emploi. Le consultant Pôle emploi se charge de valider la FIA.

OpenClassrooms : l’aide gratuite à la formation

Afin d’offrir, en ligne, une assistance de formation, Pôle emploi a signé, au cours des derniers mois, un partenariat avec OpenClassrooms. Tous les demandeurs d’emploi peuvent y postuler et suivre des cours gratuits. Ceci est possible suite au partenariat signé entre la plateforme en ligne OpenClassrooms et le gouvernement. Vous pourrez accéder gratuitement pendant trois mois au cours.

VAE : l’aide à la validation pour l’expérience acquise

Grâce à la VAE, les compétences professionnelles acquises lors du travail seront reconnues. Vous obtiendrez ensuite un certificat ou un diplôme de qualification. Soutenant cette approche, Pôle emploi vous offre la possibilité d’obtention d’aide pour le financement.

En définitive, les formations par Pôle emploi sont destinées à tous les chercheurs d’emploi. Cependant, le type d’aide à obtenir dépend de la formation visée.

Les critères d’éligibilité pour une formation financée par Pôle emploi

Pour bénéficier d’une formation financée par Pôle emploi, il est nécessaire de répondre à certains critères d’éligibilité. Ces critères varient en fonction du type de formation envisagé et des aides sollicitées.

Tout d’abord, pour bénéficier de l’AREF (Retour à l’Emploi Formation), les demandeurs d’emploi doivent être rémunérés par Pôle emploi au titre des allocations chômage. Ils doivent aussi avoir une ancienneté minimale de 4 mois d’inscription sur la liste des demandeurs d’emploi.

En ce qui concerne la RFPE (Rémunération pour Formation Professionnelle), elle s’adresse aux demandeurs d’emploi qui ne sont pas indemnisés par les allocations chômage. Pour y prétendre, le candidat doit justifier de son statut de demandeur d’emploi inscrit sur la liste depuis plus de 6 mois consécutifs ou non-consécutifs au cours des 12 derniers mois.

Quant à la RFF (Rémunération de Fin de Formation), elle est réservée aux personnes dont les droits à l’allocation spécifique ou à l’allocation équivalent retraite ont expiré pendant leur période de formation.

L’aide individuelle et annuelle liée à la mobilité peut quant à elle être accordée sous certaines conditions : être inscrit comme demandeur d’emploi chez Pôle emploi depuis plus de six mois, habiter dans une zone géographique où il n’y a aucune offre correspondant au profil professionnel du candidat, être trop loin du lieu où se situe cette dernière, ou que le coût du transport soit supérieur aux indemnités kilométriques allouées par Pôle emploi.

Il existe aussi des critères communs pour toutes les formations financées par Pôle emploi. Le demandeur d’emploi doit être inscrit sur la liste depuis plus de 6 mois sans interruption, sauf cas particuliers (jeunes diplômés, personnes en situation de handicap, travailleurs saisonniers…) et justifier d’un projet professionnel cohérent avec la formation visée.

Le choix de la formation doit être validé par un conseiller Pôle emploi qui s’assurera que celle-ci est adaptée au profil et aux compétences du candidat ainsi qu’à l’évolution du marché du travail.

Vous devez noter que certaines formations ne sont pas éligibles à une prise en charge financière par Pôle emploi, notamment celles entamées avant l’inscription comme demandeur d’emploi ou encore les formations hors temps plein non conventionnées.

Vous devez être bien renseigné(e) sur les différentes aides disponibles ainsi que sur les critères requis pour y avoir accès si vous souhaitez bénéficier d’une formation financée par Pôle emploi.

Comment faire une demande de formation auprès de Pôle emploi ?

Si vous remplissez les critères d’éligibilité, vous pouvez faire une demande de formation auprès de Pôle emploi.

La première étape est de rencontrer votre conseiller Pôle emploi afin d’exposer votre projet professionnel et vos besoins en termes de formation. Il pourra ensuite vous orienter vers une offre adaptée à votre profil, ou bien convenir avec vous des modalités d’une formation spécifique qui répondrait à vos attentes.

Le choix final de la formation doit être validé par votre conseiller Pôle emploi qui s’assurera que celle-ci est pertinente pour votre projet professionnel et qu’elle correspond aux exigences du marché du travail. Il vérifiera aussi si cette dernière respecte l’un des critères précédemment cités pour être prise en charge financièrement par Pôle Emploi.

Une fois la formation choisie, il faudra constituer un dossier contenant différents documents nécessaires tels qu’un devis détaillé du coût total ainsi que le programme détaillé de la formation envisagée. Ce dossier devra être transmis à son conseiller Pôle Emploi avant le début effectif de la formation.

Il conviendra aussi d’informer son organisme formateur que le financement sera pris en charge par Pôle Emploi. Le demandeur devra alors signer un contrat tripartite avec cet organisme et Pôle Emploi se portant garant du paiement des frais liés à cette action formatrice.

Il faut noter cependant que chaque région peut avoir ses propres dispositifs complémentaires spécifiques (chèque-mobilité…) accompagnant les actions entreprises dans le cadre des formations par Pôle emploi. Il peut donc être judicieux de se renseigner sur les aides supplémentaires proposées dans la région où vous habitez.

Bénéficier d’une formation financée par Pôle emploi n’est pas un parcours du combattant mais nécessite une démarche rigoureuse et le respect des conditions précises. Les conseillers Pôle Emploi sont là pour orienter et guider les demandeurs dans leur projet professionnel en proposant des actions formatrices en adéquation avec leurs besoins professionnels tout en vérifiant l’éligibilité de celles-ci à une prise en charge financière.