Comment devenir agent de service hospitalier ?

1650
Comment devenir agent de service hospitalier ?

Si vous êtes soucieux de la propreté et du contact humain, vous avez déjà sûrement pensé à faire carrière dans les métiers hospitaliers. Une telle profession qui sait mettre l’humanisme en avant ne saurait convenir à tour le monde. Mais avant de se lancer, il faudrait disposer d’assez d’informations. Les débouchés, les formations et détails sur le métier sont très importants. Vous en saurez plus à travers cette fiche de métiers. 

Les prérequis du métier

Un agent de service hospitalier s’occupe généralement des missions d’hygiène et soins dans des hôpitaux. En parallèle, il peut également s’occuper de la gestion des stocks de produits et besoin en approvisionnement. Même si les diplômes dans ce domaine permettent d’évoluer plus rapidement, un agent de service hospitalier n’en a pas besoin pour exercer. En soi, il vous sera donc plus facile de vous y mettre. Mais si vous souhaitez tout de même être mieux outillés, vous pouvez trouver une formation à Strasbourg par exemple. Aussi, afin de rajouter un certain professionnalisme à votre carrière, vous devrez pour cela avoir un diplôme de niveau CAP ou un Bac professionnel. 

A lire également : Maîtriser les subtilités du jeu 421 : règles et stratégies pour gagner à tous les coups

Le rôle d’un agent de service hospitalier

Sachant que l’aspect de l’hygiène est très important dans un établissement hospitalier, l’agent s’assure de désinfecter constamment tout le matériel afin d’éviter tout risque de contagion. En dehors des hôpitaux, l’employé peut également exercer dans des centres de soin, les maisons de retraite et maternités. Ils font d’ailleurs partie de la catégorie C de la fonction publique hospitalière. Ceci leur donne également le droit de travailler au sein des organismes privés.

Les formations disponibles pour devenir agent de service hospitalier

Pour devenir agent de service hospitalier, il est possible de suivre des formations adaptées. Effectivement, plusieurs types de diplômes sont proposés pour les individus souhaitant exercer ce métier.

A découvrir également : L'importance de la formation continue pour maintenir sa compétitivité professionnelle

Le premier choix est le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) en hygiène et environnement. Ce cursus permet aux apprenants d’avoir une formation complète sur l’hygiène et la propreté dans les établissements sanitaires et sociaux. Les diplômés peuvent ainsi travailler dans les hôpitaux ou encore les maisons médicalisées.

Il y a aussi le titre professionnel assistant(e) de vie aux familles qui permet aussi une formation à la gestion des tâches ménagères courantes telles que la cuisine, l’entretien du logement ainsi que l’aide à la personne. Cette formation donne accès au milieu sanitaire social comme celui des maisons de retraite, par exemple.

Pour ceux qui recherchent un emploi rapidement sans passer par ces longues formations classiques, des centres spécialisés offrent aussi différentes formules plus courtes pour acquérir les compétences nécessaires à cette fonction. Cela peut être sous forme d’une préparation opérationnelle pour l’emploi collective (POEC), programme financé par Pôle Emploi avec possibilité d’embauche après validation du programme ou encore via un contrat aidé comme le Contrat Unique d’Insertion-contrat initiative emploi (CUI-CIE).

D’autres organisations privées ont mis en place leur propre système de tutoriels pour former leurs employés sur place. Ces programmes sont destinés surtout aux personnes déjà en poste ne bénéficiant pas suffisamment de temps pour suivre des cours en présentiel.

Le métier d’agent de service hospitalier est accessible à tous, même si les diplômes ne sont pas obligatoires. Toutefois, il faut avoir une bonne condition physique et être capable de travailler dans des horaires décalés ou encore de nuit étant donné que ce milieu nécessite une continuité du service 24h/24.

Les opportunités de carrière et évolutions possibles dans ce métier

Le métier d’agent de service hospitalier est souvent considéré comme un métier de débutant dans le secteur de la santé. Ce poste peut offrir des perspectives d’évolution et différentes opportunités de carrière.

Effectivement, avec l’expérience acquise au fil du temps, les agents peuvent prétendre à des postes pour occuper des fonctions plus élevées telles que responsable d’équipe ou chef d’équipe. Ils peuvent aussi accéder à une formation en interne pour se spécialiser dans certains domaines tels que l’hygiène ou encore la logistique.

Dans le cadre de cette évolution professionnelle, il est même possible pour les A.S.H. ayant acquis une certaine expérience et compétence dans leur domaine, de passer des concours internes afin d’accéder à divers emplois publics tels qu’aide-soignant par exemple.

En plus, la mobilité professionnelle est favorisée entre institutions sanitaires publiques et privées facilitant ainsi la progression vers différents services médicaux-sociaux disponibles (pôle enfants-adolescents-psychiatrie-gériatrie).

Les formations supplémentaires sont aussi un moyen efficace permettant aux agents hospitaliers de développer leurs connaissances professionnelles et techniques tout en augmentant leurs chances d’avancement professionnel grâce notamment aux nouvelles attributions annexées à ces diplômes. Vous devez les choisir selon les situations socio-professionnelles propres à chaque entreprise sanitaire sociale publique ou privée.

Le métier d’agent de service hospitalier est un travail accessible à tous et peut permettre une évolution professionnelle intéressante avec l’acquisition d’une expérience solide au fil du temps. Les possibilités de carrière sont nombreuses grâce aux différentes formations proposées ainsi qu’à la mobilité permise par les institutions sanitaires publiques et privées.